Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allaitement prolongé: quand arrêter d’allaiter?

Allaitement prolongé

L’allaitement maternel n’est pas seulement un moyen de nourrir le bébé, mais c’est une expérience riche en émotions et en avantages pour les deux. Le lait maternel est un aliment complet et parfait pour le nouveau-né, fournissant tous les nutriments dont il a besoin pour grandir et se développer de manière saine. De plus, l’allaitement offre une série d’avantages pour la santé de la maman, tels que la réduction du risque de cancer du sein et des ovaires, du diabète de type 2 et des maladies cardiaques.

Quand arrêter d’allaiter ? Il n’y a pas de réponse universelle

Le choix de quand arrêter d’allaiter et de commencer à sevrer le bébé est une décision personnelle qui doit être prise par la maman en accord avec son bébé et le pédiatre. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’allaiter pendant au moins deux ans, mais de nombreuses mamans choisissent de continuer à allaiter même après cette période. Il est important de savoir qu’il existe toute une série d’avantages liés à l’allaitement prolongé.

Les avantages de l’allaitement prolongé :

  • Réduction du risque d’infections : le lait maternel contient des anticorps qui aident à protéger le bébé contre les infections respiratoires, gastro-intestinales et les otites.
  • Moindre risque d’allergies : l’allaitement maternel peut réduire le risque de développer des allergies alimentaires, de l’asthme et de l’eczéma.
  • Développement cognitif : le lait maternel contient des nutriments qui favorisent le développement cognitif du bébé.
  • Santé mentale : l’allaitement maternel peut aider à réduire le risque de dépression post-partum chez la maman.
  • Attachement maman-bébé : l’allaitement maternel renforce le lien entre la maman et le bébé et favorise un sentiment de sécurité et d’amour.

Le lait maternel ne perd pas sa valeur nutritionnelle dans le temps

Le lait maternel est un aliment complet et parfait pour le nouveau-né. Il contient tous les nutriments dont il a besoin pour grandir et se développer de manière saine, y compris des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et des minéraux. De plus, le lait maternel contient des anticorps qui aident à protéger le bébé contre les infections. Contrairement à ce que l’on pense, le lait maternel ne perd pas sa valeur nutritionnelle dans le temps. Au contraire, le lait maternel continue de fournir au bébé tous les nutriments dont il a besoin même après sa première année de vie. En plus des nutriments, le lait maternel contient également des anticorps qui aident à protéger le bébé contre les infections. Ces anticorps sont particulièrement importants dans les premiers mois de la vie du bébé, lorsque son système immunitaire est encore en développement.

Sevrage : un processus graduel et naturel

Le sevrage est un processus graduel et naturel marquant le passage de l’allaitement maternel ou du biberon à l’alimentation solide. Ce processus ne se fait pas du jour au lendemain, mais nécessite du temps et de la patience de la part de la maman et du bébé. En moyenne, le sevrage peut commencer vers 6 mois, lorsque le système digestif du bébé est prêt à digérer des aliments autres que du lait. Cependant, chaque enfant est différent et certains peuvent être prêts pour le sevrage avant ou après cet âge. La première étape du sevrage est l’introduction de purées à base de fruits et de légumes. Il est important de commencer avec un seul ingrédient à la fois, pour voir comment le bébé réagit. Après que le bébé se soit familiarisé avec les purées de fruits et de légumes, d’autres aliments peuvent être graduellement introduits et il est important que les aliments soient hachés en petits morceaux ou mélangés, pour éviter que le bébé s’étouffe. Le sevrage est un moment important pour le bébé, car il lui permet de découvrir de nouveaux goûts et textures. Il est important que la maman soit patiente et soutienne le bébé dans ce processus.

Quand sevrer votre bébé ? 

Certaines mamans choisissent de sevrer le bébé graduellement, en introduisant de nouveaux aliments dans son alimentation. D’autres mamans préfèrent sevrer le bébé plus rapidement, en arrêtant l’allaitement maternel plus tôt. Il n’y a pas de méthode meilleure que l’autre, l’important est que la maman et le bébé soient heureux et sereins. Le choix d’allaiter ou de sevrer le bébé est une décision personnelle qui ne doit pas être influencée par des pressions extérieures. La maman doit se sentir soutenue et non jugée, quel que soit le choix qu’elle fait.

Voici quelques conseils pour les mamans qui envisagent de sevrer leur bébé :

  • Parlez à votre pédiatre : le pédiatre pourra vous aider à évaluer si votre bébé est prêt à être sevré et pourra vous donner des conseils sur la manière de procéder.
  • Commencez graduellement : introduisez de nouveaux aliments dans l’alimentation de votre bébé un par un, pour voir comment il réagit.
  • Soyez patiente : le sevrage peut être un processus long et frustrant, mais il est important d’être patiente avec le bébé.
  • Ne forcez pas le bébé : s’il n’est pas prêt à être sevré, ne le forcez pas. Attendez un peu de temps et réessayez.
  • Faites confiance à votre instinct : vous connaissez mieux que quiconque votre bébé et vous savez ce qui est le mieux pour lui.

Conclusion

L’allaitement maternel est un cadeau précieux pour la maman et le bébé. Le choix de quand sevrer est une décision personnelle qui doit être prise sereinement et sans pressions extérieures. L’important est que la maman et le bébé soient heureux et sereins. Nourrissez avec amour et vivez votre maternité à votre manière.

Partager:

Autres articles

Panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats